Le Japonisme, c’est quoi ?

Lorsque le Japon s’ouvre au reste du monde dans les années 1860, la culture japonaise se diffuse largement dans le monde occidental. Le Japonisme désigne donc l’influence qu’ont eu les arts japonais sur les arts occidentaux. C’est un mouvement qui dure des années 1860 jusqu’à la fin du XIXème siècle car au début du XXème siècle, l’attention se portera plutôt sur les arts d’Afrique et d’Océanie (voir notre article Fabrique ton masque africain).

Bien que les estampes aient largement influencé les artistes européens, les autres arts et artisanats japonais ont également joué un rôle important ! C’est le cas par exemple des laques, des boîtes à thé, des kakémonos, des armures de samouraï et des kimonos.

L’art japonais et les impressionnistes

L’esthétique japonaise se révèle donc totalement différente de celle dont les artistes européens ont l’habitude. Elle a une forte influence sur les impressionnistes, notamment Vincent van Gogh et Claude Monet qui se passionneront tous les deux pour les arts japonais et collectionneront des estampes. Ils s’inspireront beaucoup du travail de Katsushika Hokusai, le célèbre artiste japonais (voir notre article sur Hokusai).

Vincent van Gogh :
On retrouve l’influence des estampes japonaises dans l’œuvre de Van Gogh. Il s’est par exemple probablement inspiré de La Grande Vague de Kanagawa réalisée par Hokusai pour peindre son tableau La Nuit étoilée. En effet, il admirait particulièrement cette estampe d’Hokusai. Il en dira d’ailleurs : “Ces vagues sont des griffes, le bateau est pris dedans, vous pouvez le sentir“.
>> Pour en apprendre un peu plus sur Van Gogh, découvrez notre article Faire connaissance avec Vincent Van Gogh !

Claude Monet :
Comme l’a fait Hokusai avec ses Trente-six vues du mont Fuji, Claude Monet, lui, réalise la Série des Cathédrales de Rouen entre 1892 et 1894. Il s’agit de trente tableaux représentant tous la cathédrale de Rouen mais à différents moments de la journée et de l’année. Voici trois des trente tableaux :

Claude Monet est un grand passionné d’art japonais. Il se constitue une très importante collection d’estampes japonaises qui se trouve, aujourd’hui encore, dans sa maison à Giverny (près de Paris). Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de découvrir cette maison et de vous y promener de chez vous grâce à la visite virtuelle de la Fondation Claude Monet. Déplacez-vous à votre guise grâce au curseur de votre souris !



Voici un petit retour en vidéo sur l’exposition « Japonismes / Impressionnismes » qui a eu lieu en 2018 à Giverny :

Pour aller plus loin, voici une conférence sur le Japonisme en deux parties de la société Art d’Histoire (conférencière : Lise Martinot) :

Une statue à Maisons-Alfort empreinte de Japonisme…

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de découvrir cette statue dans notre jeu interactif en plein air Les œuvres d’art dans l’espace public de Maisons-Alfort (parcours Centre – Juilliotes). Il s’agit de la statue Frisson de la vague dans les Jardins de la Mairie ! C’est un marbre blanc taillé par Pierre CURILLON (1866-1954) en 1911.

Statue de Pierre Curillon





La statue représente une femme se tenant debout, les pieds dans une vague. Le sac et le ressac, évoqués par le mouvement de la vague et la pose onduleuse et prudente de la jeune fille ne sont pas étrangers au “japonisme”.

Vous vous intéressez à la culture japonaise ?

La Maison de la Culture du Japon à Paris a pour but de présenter la culture japo­naise (tra­di­tion­nelle ou contem­po­raine) aux différents publics. Si vous avez envie d’en découvrir un peu plus sur cette culture, plusieurs ressources sont disponibles sur le site comme par exemple des tutos (origami, furoshiki) ou des expositions.
Et pour découvrir différents artistes ou œuvres japonais en vidéo, vous avez également la rubrique Le Studio !

Découvrez un aperçu en vidéo de l’exposition #SecretsdeBeauté sur “l’évolution du maquillage et de la coiffure qui répondait au respect de règles sociales strictes et à la recherche de l’élégance“. Il s’agit d’une exposition actuelle qui sera visible dès la réouverture des musées !
Extrait de la présentation de l’exposition #SecretsdeBeauté de la MCJP.

Cette œuvre appartient à son auteur,
n'hésitez pas à nous contacter,
nous pouvons vous mettre en relation avec l'artiste.